Ramadan une école de vie pour le musulman

Ramadan une école de vie pour le musulman

Le ramadan est un mois particulier. Il a lieu tous les ans au 9ème mois du calendrier musulman. Le mois de chawal a débuté depuis le 21 avril 2023 coïncidant avec l’aid fitr. Cela correspond à la fête marquant la fin de ramadan.

Oui effectivement ce mois intense en spiritualité est parti. Le croyant est triste et espère 2 choses. Tout d’abord, il souhaite que son mois de jeûne soit accepté par le Tout Puissant. Puis, il espère ardemment vivre le prochain mois de ramadan.

Ramadan une école de vie spirituelle

Le musulman doit bien sûr s’arrêter de manger, boire et d’avoir des rapports intimes mais est-ce que cela veut dire que cela ne se résume qu’à ces éléments ? Et évidemment la réponse est non. Tout d’abord il faut avoir une bonne intention. Et une bonne sincérité est nécessaire.

La privation permet au croyant de se purifier. Il doit chercher à plaire à Allah en se rapprochant de Lui. Comment ? Il est important de multiplier les bonnes actions et de s’écarter des mauvaises. Il doit éviter les mauvaises paroles et les futilités pour se concentrer sur le Créateur. En plus des prières obligatoires, le musulman peut faire plusieurs prières nafila ou surérogatoires. 

Le jeûne doit pouvoir nous permettre de changer en ayant un meilleur comportement. Cela nous pousse à contrôler notre corps grâce à ce travail sur notre cœur.

Atteindre la taqwa

Il peut nous permettre de nous réformer en adoptant les bonnes pratiques que nous devons avoir tout le long de l’année. Cela doit nous faire prendre conscience de notre faiblesse et de nous faire partir sur de nouvelles bases en nous éloignant des mauvaises choses. Tout cela n’est pas possible si le croyant se ne repent pas en demandant pardon sincèrement pour amorcer son changement.

La maîtrise de soi et la crainte de Dieu sont des éléments indissociables du jeûne. Allah le Très Haut Lui-même donne la raison de jeûner durant ce 9ème mois dans le Coran au verset 183 de la sourate 2, la Vache :

« Ô vous qui avez cru ! Le jeûne vous a été prescrit comme il a été prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété. »

Qu’est-ce que la piété appelée taqwa ?

Ibn Taymiyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) dans un des ses ouvrages donne la réponse :

« Et qui est celui qui a dit que la taqwa consiste seulement à délaisser les péchés ? La taqwa est plutôt comme les anciens et les derniers l’ont définie, que tu fasses ce qui t’a été ordonné, et que tu délaisses ce qui t’a été interdit. »

On ne peut pas oublier l’importance du Coran et de sa lecture. Elle est fortement encouragée pour continuer à apprendre, à comprendre et méditer. Tous les soirs, pour les plus courageux, il y a les prières de nuit à la mosquée tarawih très attendu et apprécié pour se rapprocher d’Allah.

Ramadan une école de vie sociale

Ce mois rappelle aux croyants les valeurs familiales et de partage. On se rassemble autour du repas le matin qui est très bénéfique. On recommande le souhour car « Allah et Ses anges louent ceux qui mangent au sahur » d’après un hadith.

La rupture du jeûne tous les soirs est un moment très attendu pour partager en famille, entre fidèles dans les mosquées ou associations. La convivialité et la fraternité sont mises en valeur tout le long de cette période. On peut inviter ses voisins et aussi des non musulmans à participer aux repas de la rupture du jeûne.

Les dons, les aumônes sont encouragés pour donner un peu de joie. C’est le cas également de la zakat al fitr à la fin du mois de ramadan. Cela permet aux nécessiteux de ne pas se retrouver sans nourriture le jour de l’aïd al fitr.

D’ailleurs toute l’année il faut faire preuve de générosité mais encore plus pendant le 9ème mois béni. L’exemple du Prophète Mohamed saws illustre cette largesse. En effet, le messager d’Allah incite à donner en montrant l’exemple et en disant les mérites d’un tel acte :

« La meilleure charité est celle accomplie pendant ramadan » (At Tirmidhi).

« Qui donne à une personne de quoi rompre le jeûne, bénéficie d’une récompense égale à celle de ce jeûneur sans diminuer de sa récompense » (Ahmed et At Tirmidhi).

Tout type d’aumône est possible. Donner son temps en tant que bénévole est une aumône. Les associations d’ailleurs sont mobilisées pour distribuer des repas aux nécessiteux, aux voyageurs. D’autres distribuent grâce aux dons des colis alimentaires en France ou à l’étranger. C’est une vraie solidarité qui fait chaud au cœur.

On peut signaler que :

« le Prophète Mohamed saws était le plus généreux des hommes et il se montrait plus particulièrement généreux en Ramadan, période pendant laquelle il rencontrait chaque nuit l’Ange Gabriel (sur lui la paix) qui lui faisait réciter le Coran. » (Al Boukhari)

Ramadan une école de vie humaine

En plus des aspects spirituels et sociaux, le ramadan sert aux rapports humains. On parle de partage, de fraternité autour d’un repas, d’échange et de méditation. Cela développe l’amour de son prochain sans oublier de remercier et d’être reconnaissant envers Allah. Certaines catégories ne peuvent pas se priver et faire le jeûne. Cependant, elles peuvent y participer de différentes manières.

Pourquoi ne pas profiter de cette période pour faire une omra, un pèlerinage à La Mecque. Encouragé là aussi par le Prophète en affirmant :

« Une omra effectuée pendant ramadan équivaut à un hajj avec moi » (Al Boukhari et Muslim).

Les musulmans le faisant dans les lieux sacrés sont très content. Car cela permet de changer d’ambiance et voir en groupe une grande fraternité.

Le jeûne ne s’arrête pas seulement au ramadan. Le croyant peut accomplir cet acte d’adoration à d’autres moments. Pourquoi le faire ?

Le Prophète Mohamed saws a dit d’après Sahl Ibn Sa’d (qu’Allah l’agrée):

« Il y a certes dans le paradis une porte que l’on appelle Ar Rayan. C’est par elle que les jeûneurs vont entrer dans le paradis et personne d’autre qu’eux ne rentrera dans le paradis par cette porte. Lorsque le dernier des jeûneurs sera rentré, cette porte sera fermée. Celui qui y entre boira et celui qui boira n’aura plus jamais soif. » (Rapporté par Ibn Khouzeima)

Le mois de chawal permet une grande récompense en jeûnant 6 jours en plus du ramadan. Pourquoi ? Le Prophète Mohamed saws a affirmé dans un hadtih :

« Le jeûne du mois de ramadan équivaut à dix mois et le jeûne de 6 jours équivaut à deux mois ainsi cela équivaut au jeûne de l’année. » (Rapporté par Ibn Khouzeima)

Ne passez pas à côté de cette occasion pour engranger cette rétribution.

D’autres articles traitant du sujet du jeûne :

La révélation a débuté pendant le mois de Ramadan | Les événements qui ont lieu pendant le mois de RamadanComment profiter du ramadan ? Partie 1Comment profiter du ramadan ? Partie 2 | La nuit du destin ramadan | Les secrets du jeûne | Les bienfaits du mois de ramadanLes 10 premiers jours du mois de ramadanLes 10 jours intermédiaires du mois de ramadanLes 10 derniers jours de ramadan | Ramadan 2023 en Arabie | Comment profiter de la meilleure façon du mois de ramadan ? |

Mots-clefs

Proceed Booking